FRANCHISSEMENT URBAIN PLEYEL - SAINT-DENIS

Construction



 Contexte

 

Au sein de la ZAC Pleyel qu'elle aménage, la SPL assure la construction d'un ouvrage d'art d'envergure.

 

La mutation du secteur Pleyel est l'un des engagements stratégiques du Contrat de développement territorial. En lien avec la future gare du Grand Paris Express, le franchissement permettra de relier la Plaine-Saint-Denis, les quartiers Pleyel et landy-France, d'assurer une continuité urbaine et paysagère jusqu'aux bords de Seine et une intermodalité entre le RER D, le métro, et à terme la ligne H du Transilien. Il enjambera sur 300 m le 3e faisceau ferroviaire au monde en trafic (1 600 trains par jour). Plus qu'un pont, cette liaison a pour vocation de devenir un véritable morceau de ville avec de généreux espaces publics et un immeuble adossé pouvant accueillir bureaux et commerces.

 

Mission

 

En 2015, Plaine Commune Développement, Setec TPI et le cabinet Seban & associés ont été missionnés pour assurer l'organisation du concours international de maîtrise d'oeuvre (remporté par le groupement emmené par Marc Mimram) et conduire les études d'avant-projet.

 

En 2017, la SPL s'est vue confier un mandat par Plaine Commune pour poursuivre les études, assurer le pilotage et la coordination opérationnelle du projet et conduire les travaux de cette infrastructure d'envergure.

 

Spécificités du projet

 

Le franchissement n'est pas une simple liaison fonctionnelle mais un pont "habité" offrant des services et permettant des usages multiples pour les habitants et salariés du territoire ainsi que pour les voyageurs en transit. Il est composé de plusieurs espaces (structures habitées,places...) invitant à la balade, à la détente et aux loisirs.

 

Les contraintes imposées par le contexte ferroviaire et urbain, les choix programmatiques ambitieux, la singulaité du parti-pris architectural et la multiplicité des intervenants font de la réalisation du franchissement un véritable défi technique.

 

Central pour l'accessibilité des sites olympiques des JOP de 2024, il permettra de relier le village des athlètes à l'ouest au Stade de France et au centre aquatique olympique à l'est. La réalisation de l'ouvrage est ainsi séquencée en deux temps pour permettra la mise en service d'une première liaison en mars 2024.

 

Programme

 

Longueur de l'ouvrage : 700 m dont 300 m de franchissement

Largeur de l'ouvrage : 28 à 42 m

12 000 m² d'espaces publics créés sur le franchissement (dont 1 voie de bus en site propre et 1 large liaison piétonne)

25 000 m² d'espaces publics requalifiés en rive

 

Calendrier 

 

2016 : Marc Mimran désigné lauréat du concours international de maîtrise d'oeuvre

2020 : démarrage des travaux préparatoires et des travaux connexes ferroviaires

2021 : démarrage des travaux de génie civil sur les emprises ferroviaires

2024 : mise en service de la liaison intermodale entre la gare RER D et la nouvelle gare du Grand Paris Express

2025 : mise en service complète de l'ouvrage

 

Acteurs

 

Co-maîtrise d'ouvrage : Plaine Commune, SNCF Mobilités, SNCF Réseau, Société du Grand Paris

Mandant : Plaine Commune

Maîtres d'oeuvre : Marc Mimram, agence Richez, Edeis, Artelia

 

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette de présentation du projet

 

Visuels :
-  1 et 2 : le franchissement  conçu par Marc Mimram et le bâtiment-pont des Lumières Pleyel - © Les Lumières Pleyel / Sogelym Dixence - Snøhetta - Baumschlager Eberle Architekten Chaix & Morel et Associés - Ateliers 2/3/4/ - Mars architectes - Maud Caubet Architectes - Moreau Kusunoki
- 3 : le faisceau ferré - © Florian Gernan/Plaine Commune